Approchez donc Messieurs Dames, et venez passer un peu de bon temps !

La Minute Critique de Martin Wantiez, l'Instant Rétro, Si Vous Aimez, Has The Milk Gone Bad ?...
Tout cela, c'est ici, et nulle part ailleurs !

Et n'oubliez pas: "Don't think, feel !"

samedi 25 juin 2011

"La Minute Critique de Chopper le Banni" critique #20: "Sonic Unleashed: La Malédiction du Hérisson" (2008; Sega, Sonic Team; Nintendo WII, PS3, PS2, XBOX 360; environ 50 euros prix initial; 7+ (rated E 10+ Animated Blood, Fantasy Violence).

Pour la deuxième critique du mois du hérisson, Chopper le Banni vous propose la critique de Sonic Unleashed: La Malédiction du Hérisson", pas la peine de résumer vite fait l'histoire, tout est dans le nom...


TOUS LES PROPOS ET IMAGES SONT TIRES DE LA VERSION NINTENDO WII DU JEU !!!

"World Adventure"
Pour sa nouvelle aventure, Sonic va plus loin que d'habitude...

Une menace plane: le Dr Eggman déploie sa flotte stellaire pour détruire le monde, et tout se passait bien jusqu'à ce que Sonic arrive !!!
Détruisant et zigzaguant entre les robots à toute vitesse, il trouve enfin Eggman qui l'attrape de la poigne de fer de son robot gigantesque !!! La fin du hérisson ???
Non ! Car, grâce à la force des Chaos Emeralds, Sonic se transforme en Super Sonic et fait imploser le robot du méchant, se libérant ainsi de son emprise !!!
Eggman s'enfuit comme un lâche vers le vaisseau principal, mais est rattrapé par le héros qui le piège dans la salle du capitaine.

*Alors qu'il s'approche de son ennemi pour en finir, Eggman appuie sur le bouton rouge qui déclenche la fermeture de la machine qui emprisonne Sonic et annule son pouvoir...
Usant du pouvoir des Chaos Emeralds, Robotnik active un rayon qui perfore la terre en sept parties et libère Dark Gaia, le monstre légendaire...

Pendant ce temps, Sonic change sous l'effet du pouvoir de Dark Gaia: ses ongles poussent, ses pics s'hérissent, ses dents deviennent pointues... Il se transforme en Sonic the Werehog !!!
Puis Eggman largue Sonic et les Chaos Emeralds sur la terre fracturée et inondée du pouvoir de Dark Gaia...

C'est sur cette base que Sega nous livre un jeu Sonic rapide le jour, et puissant la nuit...

Sonic prend cher, mais ce qui lui permettra de vaincre Eggman...
"Sonic the Werehog"
Vous l'aurez bien compris,il y a deux parties dans le jeu: le jour où Sonic reste rapide et cool et la nuit où il devient Sonic the Werehog, le hérisson garou ultra-puissant aux bras élastiques...
Nous ne nous attarderons pas sur le jour car c'est le même gameplay que dans les autres jeux, seule différence: Sonic se contrôle avec le joystick et non pas en penchant la manette...

Mais quand la nuit tombe, la merde arrive: le hérisson garou est lent, fort... Tout le contraire de Sonic quoi !!!
Par exemple, tenez: on compte par centaines les phases de baston, d'exploration, d'escalade et d'énigmes... C'est un jeu Sonic, MERDE !!!!!

Et même, si encore elles valaient le coup: mais la moitié des actions au combat sont irréalisables... Faut dire que le tutorial est pas des meilleurs.
Les phases d'escalade sont catastrophiques: appuie mal sur un bouton et paf, tu tombes dans le trou.
L'exploration, les objets et les chemins sont introuvables.
Les combats, c'est des centaines d'ennemis dans la gueule.

Et puis zut, sincèrement, j'avais prévu de faire une longue tirade, mais on va arrêter de tirer sur l'ambulance, hop, on passe à la suite, moi j'en ai marre, grmblblmblmblll...

Regardez moi ça... Pour monter, il faut secouer les manettes... Eh ben j'ai bien fait de pas parler du gameplay hein...
"Mais y a aussi Sonic le jour !!!"
Et là tout s'arrange:  on progresse à toute berzingue dans des décors à perte de vue en dérapant comme un malade dans les virages, le niveau de la Chine où on court sur l'eau est génial...
On regrette juste le dernier niveau juste impossible à réaliser...
J'avais dit que je ne m'attarderai pas alors passons...

La musique évolue selon les lieux et le moment de la journée et encore une fois c'est le jour qui gagne: la nuit, une musique lente et écrasante retentit alors que la jour c'est le rock, le rythme et la classe à tous les étages !!!

Les décors sont somptueux sauf la nuit: le jour, le jeu va à fond les manettes, on apprécie donc les décors imposants que l'ont veut atteindre au plus vite, alors que la nuit, le jeu est lent, la caméra est restreinte et la vue aussi. On est entre quatre murs à avancer dans un jeu d'action (un MAUVAIS jeu d'action) très classique...

Conclusion: il vaut mieux un bon Sonic rapide qu'un mauvais jeu Sonic lent...

Au final, je crois qu'il n'y a pas grand chose à dire sur le jeu à part ça, donc je vous laisse découvrir par vous même dans le trailer, ou directement dans le jeu d'ailleurs...

Alors, heureuse ?!?
Bilan:

Graphismes: 4 sur 5: Les décors et les personnages sont tout simplement magnifiques mais la nuit, la caméra et les décors sont assez restreints...
Gameplay: 3 sur 5: Les phases de jour sont bien mais les phases de nuit sont complètement ratées...
Musique/Scénario: 3 sur 5: La musique de la nuit est encore une fois moins bien que celle du jour. Le scénario est assez enrichi et original.
Durée de vie: 3 sur 5: Le jeu n'est pas des plus longs et il n'y a presque aucun objet à récupérer ou de quêtes secondaires à compléter...

Total: 13 sur 20: Encore une fois, Sonic nous déçoit un peu par rapport à ses précédentes aventures...
On espère qu'il s'améliorera dans ses futurs jeux...

Les Plus:
- Les phases de jour.
- La cinématique de début magnifique.
- Le scénario.
- La musique du jour.

Les Moins:
- Les phases de nuit. 
- La musique de la nuit.
- Le boss final trop dur et frustrant...
- Etcetera etcetera...

"Endless Possibility"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire