Approchez donc Messieurs Dames, et venez passer un peu de bon temps !

La Minute Critique de Martin Wantiez, l'Instant Rétro, Si Vous Aimez, Has The Milk Gone Bad ?...
Tout cela, c'est ici, et nulle part ailleurs !

Et n'oubliez pas: "Don't think, feel !"

samedi 20 octobre 2012

"La Minute Critique de Chopper le Banni" critique #30: "Donkey Kong Country Returns" (2010; WII; Nintendo, Retro Studios; PEGI +3)

30ème critique sur le blog, du jamais vu depuis la 20ème critique... Bref, pour l'occasion, rien de particulier, à part le fait que j'avais prévu de critiquer ce jeu auparavant mais que faute d'idées, j'ai décidé de reporter à plus tard.
Et ce plus tard c'est maintenant ! Alors, bienvenue dans la critique de Donkey Kong Country Returns !!!


Indispensable Chopper le Banni

Si vous voulez un jeu de plate-forme aux petits oignons avec un bon challenge, ne réfléchissez pas, foncez !


"Rare/Retro Studios: Même combat !"
En 1994 sortait un jeu d'une Rare (jeu de mot) excellence: Donkey Kong Country. Ce jeu de plate-forme made in Rare (explication du jeu de mot) avait fait forte impression grâce à ses graphismes révolutionnaires qui constituaient les prémices de la 3D telle que nous la connaissons.
D'ailleurs, pour l'anecdote, le gouvernement anglais avait fait faire une descente dans les locaux du studio car leurs ordinateurs étaient assez puissant pour lancer une attaque terroriste sur le pays !

Bref, c'est 16 ans après le premier jeu de la série que Retro Studios (déjà derrière les Metroid Prime) reprend le rênes pour nous offrir un jeu DKC remis au goût du jour ! Est-ce que ça tient la route ? Oui. Comment ? Voyons ça...

Le jeu commence donc sur l'île de Donkey Kong sur laquelle un volcan entre en irruption. Il en sort d'étranges ennemis, des... Tambours ? Ils hypnotisent les animaux de la jungle et volent la réserve... De bananes des... Kongs... Mais DK ne semble pas touché par leur pouvoir hypnotisant, surement parce qu'il n'a rien dans le cerveau... Je pense...
Bon, y 16 ans on avait une histoire similaire mais avec des Crocodiles pirates dont le Roi faisait du catch, alors je veux bien tout avaler !

Bref, le scénario n'est que prétexte, tout comme le sauvetage d'une princesse ou l'envie d'un milkshake (ça c'est moi qu'y l'ai inventé), donc on passe dessus rapidement, mais c'est suffisant et pas si désagréable !


Come at me Bro !

"Tu as déjà vu un singe tout nu ?"   
Le premier point qui frappe: le jeu est BEEEEAAAUUU !!!!!!!!!!
Surement un des plus beaux jeux de la WII, de loin ! Nintendo a beau ne pas encore être passé à la HD, si ils ont les talents, ils ont la qualité ! 
Des décors dans lesquels ont aime se perdre, des animations de grande qualité, et surtout, des textures ultra travaillées (les poils de Donkey, un des meilleurs exemples).

Passé sur ce point, on remarque autre chose: le gameplay est excellent. On a affaire à un jeu de plate-formes classique comme à la bonne époque, où sauts bien maitrisés et timing seront vos plus fidèles alliés. La seule grosse différence par rapport à avant est que pour réaliser une roulade, souffler ou tirer, il faut secouer la Wiimote et le Nunchuck (ce qui n'est pas désagréable, mais est tout de même assez déroutant pour un joueur de la vieille époque). 

Autre point, le jeu est dur. Indéniablement dur. Si au début les niveaux laissent le droit à l'erreur, on se rend vite compte que Retro Studios a décidé de faire souffrir ses joueurs, jusqu'à la mort !

Prenons une comparaison souvent abordée: Rayman Origins et DKCR:
Dans Rayman, la maniabilité est flottante et laisse le joueur explorer et profiter des niveaux pendant une bonne moitié de jeu en faisant grimper la difficulté au fur et à mesure de la progression du joueur, avant d'exploser dans les derniers niveaux où il montre toute la force de son gameplay ce qui permet à tous les publics d'en profiter (c'est pas pour rien que je lui ai mis 20).

Mais dans Donkey Kong, le gameplay est lourd et précis, et le jeu connait des pics de difficulté très réguliers. Le joueur n'a pas le temps de s'habituer qu'on lui donne déjà une paire de claques au deuxième monde ! C'est comme si il y avait quelqu'un avec vous pour vous donner un coup de pied aux fesses toujours au moment ou vous commenciez à vous reposer !

Ce jeu ne laisse pas droit à l'erreur, la moindre faute vous pénalisera, et certains passages demandent plusieurs vies et crises de rage avant d'y arriver !

Alors il y a toujours Diddy Kong qui aide bien avec son Jet Pack, mais certains niveaux sont tellement précis dans leurs scripts que cela ne servira pas à grand chose d'aller plus vite.

Heureusement, un Super Kong (le même procédé que le Super Guide de New Super Mario Bros. WII et Super Mario Galaxy 2) a été intégré au jeu. Si vous êtes bloqué, vous pouvez vous arrêter et laisser Super Kong finir le niveau a votre place, franchement pratique si vous êtes épuisé par un passage ardu ! Par contre, il ne ramassera pas les objets, donc gare à vous dans les temples il ne récupérera pas la récompense à la fin !

Parlons rapidement du mode deux joueurs avant de passer à la suite, et entre nous, c'est plutôt: un qui fait le boulot et l'autre qui reste sur son dos.
Le joueur qui contrôle Diddy peut s'accrocher au dos de Donkey, et pour peu qu'il soit moins bon que le joueur 1 ou qu'il ne soit pas au même endroit au même moment que l'autre, il restera la plupart du temps accroché à tirer des cacahuètes avec son pistolet...

BEEEAAAUUU !!!!!!!!!!
BEEEAAAUUU !!!!!!!!!!
BEEEAAAUUU !!!!!!!!!!

"Mhhh... Banana !"
Le jeu est dur. Excellemment bien foutu, mais dur. Mais pour rajouter du challenge, Retro Studios a pensé à rajouter des objets à trouver ! Sans parler des bananes qui servent à récupérer de précieuses vies supplémentaires, où des pièces qui servent à acheter des objets bien utiles lors de l'aventure, des pièces de puzzle et des lettres du mot KONG qui sont réparties dans les niveaux. Les pièces de puzzle servant à débloquer des musiques et autres concept art de qualité, et les lettres du mot KONG servant à ouvrir les temples, qui eux servent à récupérer des orbes, qui servent à ouvrir le Temple d'Or, qui sert à récupérer la récompense ultime... Enfin, pas si ultime que ça, vous verrez...

On peut aussi acclamer le boulot des musiciens qui nous offre des remix de l'OST (Original Sound Track) du jeu original juste excellent, et des musiques originales certes moins mémorables, mais de qualité qui mettent bien dans l'ambiance du titre.

Mais comment parler de tout dans un jeu plus complet que la moyenne, à la durée de vie hallucinante, au taux de rejouabilité faramineux, au challenge énorme et aux bonus bien mérités ?

Dans cette critique, j'ai voulu avant tout mettre en avant les qualités indéniables du titre et la difficulté qui sera surement trop élevée pour les plus jeunes pour vous donner un avis global sur le titre, mais pour tout découvrir et en profiter au maximum, il faut y jouer, tout simplement, alors, achetez-le. Allez-y, achetez-le, c'est un ordre !

Si secouer la manette peut  rebuter quelques-uns lors des phases de plate-formes, il est vrai que c'est très fun de tabasser les boss à la fin des combats !
Bilan:

Graphismes: 5 sur 5: BEEEAAAUUU, propre, sans bavure, pas un bug de texture à l'horizon, et tout ça sur WII !

Gameplay: 5 sur 5: Que dire, à part que le gameplay est parfait, très précis, et que le challenge est au rendez-vous. Peut-être trop même...

Scénario/Musique: 5 sur 5: Bla bla bla, bananes volées, tabassez Big Boss, happy end, voila, on a fait le tour du scénario, totalement prétexte, et largement suffisant. Par contre, niveau musique, c'est l'extase pure ! Elle colle parfaitement à l'ambiance, les remix du jeu original sont particulièrement réussis, et quand ça bouge, ça bouge ! Mention spéciale à la musique des niveaux en Tonneaux à Réaction, juste géniale !!! Ma préférée !!!

Durée de vie: 5 sur 5: Avec ses 8 mondes, une difficulté ultra ardue, et une rejouabilité exceptionnelle, comptez un bon mois pour finir le jeu à 100% si vous êtes un joueur expérimenté.

Total: 20 sur 20 !!!

Pourquoi le nier, Donkey Kong Country Returns est ce qui se fait de mieux dans le domaine du jeu de plate-formes ! Gameplay parfait, durée de vie conséquente, musique cohérente, et surtout, un challenge qui vaut le détour ! Si certains seront rebutés par la difficulté du titre, les autres ne pourront que se plonger dans l'univers merveilleux du jeu et profiteront de leur passage pour casser quelques manettes de rage, avant de verser quelques larmes de bonheur.

Donkey Kong en 2010, Rayman Origins en 2011, dommage que Rayman Legends ait été repoussé à 2013, parce que sinon on aurait eu le trio parfait...
Éditeurs, je vous aime de tout mon cœur !!!    

Les Plus:
- BEEEAAAUUU !!!!!!!!!!
- Gameplay au petits oignons.
- Musique cohérente avec l'ambiance de chaque niveaux.
- Un mode deux joueurs tout de même bien foutu.
- Des bonus, des objets à récupérer, vous êtes gâté !
- Des boss bien sympas
- Des mondes hauts en couleurs
- Tout ces souvenirs...
- Je fais une fixette sur la musique des niveaux en Tonneaux à Réaction, j'aimerais l'épouser !
- Allez, on veut une suite sur WII U, avec des graphismes encore plus BEEEAAAUUUX !!!!!!!!!!
- Dur !

Les Moins:
- C'est quand même VRAIMENT dur...
- Et ça va en rebuter, croyez-moi !
- Bah c'est tout, mais zut quoi, c'est dur !   


Achète-le ! Tu le veux ! C'est ton désir le plus profond ! VAS-Y ZUT ! FONCE !!! 


 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire