Approchez donc Messieurs Dames, et venez passer un peu de bon temps !

La Minute Critique de Martin Wantiez, l'Instant Rétro, Si Vous Aimez, Has The Milk Gone Bad ?...
Tout cela, c'est ici, et nulle part ailleurs !

Et n'oubliez pas: "Don't think, feel !"

samedi 11 décembre 2010

"La minute critique de Chopper le banni" numéro 6: "Rhythm Paradise" (2009; Nintendo DS; Nintendo)

Qui a dit que les jeux de rythme ne se résumaient qu'à une simple combinaison de boutons?
Que ceux qui pensent ceci jouent à "RHYTHM PARADISE"!!!!!!!!!!!!!!!

Eh poupée, on danse?!?
Cette semaine, je vous amène dans l'univers extravagant de "Rhythm Paradise", jeu créé par les créateurs (sans blague) de "Wario Ware".
Lancement du jeu: Après un court écran noir, le menu apparaît et la musique se lance. Remarque: la DS se tient de côté pour ce jeu.
ATTENTION!!! Toutes les informations de jeu sont tirées du système de jeu en mode droitier!!!

Côté gauche (écran non-tactile), le titre danse sur le rythme de la musique, et côté droit, un point bleu apparaît accompagné des mots: "Touchez-moi!". Pour lancer le jeu, le joueur doit toucher le point bleu et le lancer très haut hors de l'écran.
Quand cela est fait, le joueur créé sa partie en choisissant une "étiquette", se sont des noms pour la partie (et non, le joueur ne peut pas créer sa propre étiquette).
Les chanteurs du jeu "La chorale" ainsi que le chef d'orchestre à gauche.
Le premier mini-jeu terminé (je vous laisse le plaisir du suspens en ne vous en révélant rien), le joueur inexpérimenté moyen obtient normalement la note "Essayez encore!". Mais à force de persévérance, on obtient vite ce que l'on convoite!
Et c'est comme ça tout le long du jeu, alors, bonne chance!!!

"Au son de la flûte..."
Abordons maintenant la BO.
Car, c'est très important la BO dans un jeu de rythme.
Et bien là, on est vraiment pas déçu!!!    
Les bruitages sont excellents!!!
La musique est superbe!!!
Et votre sens du rythme va venir agrémenter tout ça!!!
Les chansons aussi, qui peuvent un peu paraître "cucu la praline" sont très réussies!!!
Personnellement, j'ai une préférence pour "Pluie amère"...
D'ailleurs, une option pour écouter les musiques que l'on a débloqué est disponible au café.
Le café est un lieu ou on peut s'exercer, discuter avec le patron (des fois, il nous prévient de l'arrivée des parfaits, parfaits qu'on ne peut tenter qu'après avoir obtenu la note super à un jeu), écouter les fameuses musiques et lire des textes gagnés aux parfaits.
Autre option alléchante: après trois tentatives ratées à un jeu, le patron nous propose de nous faire passer au niveau suivant, génial non?

Parlons un brin des personnages.
La plupart sont mignons et attachants, les autres amusants et le reste... GLUPS!!!
C'est tout ce que j'ai à dire dessus en fait...
Par contre, je vais vous parler des "Jouets rythmés" et des "Jeux infinis".
On les gagne en accumulant les médailles, médailles que l'on gagne en obtenant la note super à un jeu.
Les jeux infinis sont des jeux...infinis, souvent durs et où le joueur doit mettre toutes ses capacités de rythme de son côté.
Les jouets rythmés eux, sont souvent plus amusants divertissants et débiles.
Oui oui, j'ai bien écrit débiles.   
"Les trois bleus".
Bref, "Rhythm Paradise" est vraiment très réussi sur presque tous les points.

Bilan:
Graphismes: 5 sur 5: Dessins attachants, 3D réussie, la classe quoi!!!

Gameplay: 4 sur 5: Réussi, amusant, un peu dur sur les bords.

Musique: 5 sur 5: "Rhythm Paradise" ne comportant aucun scénario et ayant une superbe BO, le choix est vite fait!!!

Durée de vie: 5 sur 5: Le jeu est long et tellement amusant que l'on a régulièrement envie de refaire une partie!!! Ollléééé!!!

Total: 19 sur 20

Très réussi, amusant, long, drôle, génial, bref, à acheter de suite voir moins!!!

Au passage, avez-vous le sens du rythme?

"Rhythm Paradise"; Nintendo, 2009, environ 30 euros (France Métropolitaine); Nintendo DS.
"La minute critique de Chopper le banni". Touts droits réservés. 2010. Blogger.
A la semaine prochaine pour la critique de "Beyond Good and Evil"!!!
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire