Approchez donc Messieurs Dames, et venez passer un peu de bon temps !

La Minute Critique de Martin Wantiez, l'Instant Rétro, Si Vous Aimez, Has The Milk Gone Bad ?...
Tout cela, c'est ici, et nulle part ailleurs !

Et n'oubliez pas: "Don't think, feel !"

mardi 13 septembre 2011

"La Minute Critique de Chopper le Banni" critique #25: "We ♥ Katamari" (2004; PS2; Namco; PEGI +3)

Chopper le Banni a pris des vacances bien méritées. Il est donc normal que ses internautes méritent une critique de haut vol, c'est parti pour la critique d'un jeu plus que loufoque: "We love Katamari" !!!


"Le retour du roi"
Quelques années après le premier opus: "Katamari Damacy", tout le monde adore le Roi de tout le Cosmos et veut voir un Katamari de ses propres yeux.

Pour la petite histoire, le premier jeu de la série racontait l'histoire du Prince qui devait recréer les étoiles et les planètes du cosmos après que son père le Roi de tout le Cosmos ait détruit l'univers de rage. 
Pour cela, le Prince doit faire rouler des Katamaris, sortes de boules qui attrapent tout les objets qu'elles touchent.

Déjanté ? Oh oui mon grand !!!

Dans ce deuxième épisode, le Prince roule des Katamaris à la demande des habitants de la Terre.
Ces coquins demandent au Roi des requêtes étranges comme rouler sous l'eau, rouler des animaux, ranger la chambre d'un gamin, faire le ménage, ou alors tout simplement atteindre une certaine taille en un certain temps.

Vous êtes chauds là ? Alors je continue !!!

Le jeu est entrecoupé de cinématiques délirantes montrant l'enfance du Roi (à gauche), sa rencontre avec la Reine (à droite) et la naissance du Prince (dans ton cul)... Désolé, c'était trop tentant... HAHAHAHA !!!

"Naaaaa nanananana na na na Katamari Damacy"
Vous l'aurez donc compris, le principe du jeu est de rouler, rouler, ROULER ET ENCORE ET TOUJOURS ROULLLLLEEEERRRRR !!!!!

Simple à première vue, mais pas si facile en fait.
Je m'explique: le joueur est dans l'incapacité de rouler des objets trop grands. Il doit donc rouler de petits objets à sa taille pour faire grossir le Katamari pour ensuite revenir pour attraper les objets plus gros.

Et ben non, c'est pas la joie ! Parce que les objets sont presque cachés à certains endroits, si bien qu'il faut chercher partout ! 
En espérant que vous ne soyez pas COINCE DANS UN ENDROIT TROP GRAND POUR ÊTRE ESCALADE !!! Parce qu'il faut être grand pour aller à certains endroits. OUI !!! 

Parlons maintenant du gameplay. 
Et attention ! Parce que là, c'est du jamais vu !!!

En fait, le gameplay est aussi déjanté que le scénario et l'aspect graphique du jeu: pour se déplacer, le joueur doit bouger les deux joysticks EN MÊME TEMPS !!!
Car l'utilisation d'un joystick seul fait tourner le Prince autour du Katamari !
Quelque peu frustrant au début, les contrôles se révèlent vite jouissifs et en totale osmose avec le reste du jeu.

Mais la crème de la crème dans tout ça, c'est les objets que l'on peut récupérer.
En partant de simples trombones, on continue jusqu'aux crayons, aux couverts, aux chats, aux chiens, aux humains, aux voitures... aux... maisons puis aux............ immeubles... aux monuments... aux supers rangers plus grands que le monde lui même et............................................................ WTF ?!?

Nan mais quand je dis tout... C'est tout quoi !!!
"Objectif SOLEIL "
Je vous entends déjà:
"- Et alors ?"
 - C'est tout ?
 - Quel est l’intérêt ?!?"

Eh ben en fait, y en a pas.

Non, j'déconne. Pour de vrai, l'objectif est de créer assez de Katamaris et assez de planètes pour arriver à en rouler l'élément ultime.
La seule chose qui ne peut être enroulée qu'avec le Katamari le plus gros de l'univers.
La seule chose... la seule chose...

Vous l'aurez compris: cette chose, c'est LE SOLEIL voyons !!!
Tout les Katamaris, et c'est bien connu, forment des planètes qui vont aller s'incruster dans l'espace.
Et toutes ces planètes peuvent être encore enroulées sur un gigantesque Katamari qui formera la seule chose assez grosse pour enrouler l'astre le plus astralement astral de l'univers !

Voila pourquoi il vaut mieux faire beaucoup, mais alors BEAUCOUP de planètes très grosses. Ou de la poussière d'étoiles. C'est vous qui voyez en fait...

L'autre élément intéressant est que le joueur peut enrouler des cousin(e)s du Prince qu'il pourra ensuite sélectionner à la place de ce dernier.
Il trouvera aussi des cadeaux de fans de "Katamari Damacy" qu'il pourra porter (de nouvelles antennes en fait...)

Voila. Ça, c'est les cousin(e)s du Prince. Famille de détraqués va...
Bilan:
Graphismes: 4 sur 5: Assez inégal, "We love Katamari" impressionne quand même avec son style graphique hors du commun et totalement déjanté.
Gameplay: 3 sur 5: Spécial. C'est le seul mot capable de définir ce jeu. Mais la difficulté élevée va vous faire bouffer vos cheveux. Sérieux ! Je suis chauve là !!!

Musique/Scénario: 3 sur 5: Pas de scénario particulier. La musique est assez bien mais très vite répétitive. Pas de quoi gâcher le plaisir tout de même.
Durée de vie: 4 sur 5: Je l'ai pas fini. Surement dû à la difficulté... Au moins, le jeu récolte une bonne note de ce côté là...

Total: 14 sur 20: "We love Katamari" est un jeu à ne pas louper. Si je ne l'ai pas mis dans les Indispensables, c'est que, malgré toutes ses qualités, le jeu est quand même pété d’imperfections, et je préfère classer un jeu peu original dans les favoris qu'un jeu en dessous de la note 15.
A tester d'urgence quand même !!!

Les Plus:
- Le style loufoque.
- L'humour toujours présent.
- Le Roi.
- La musique !!!

Les Moins:
- Dur dur dur dur dur dur !!!
- Pas tout le temps très beau.
- Certains niveaux à chier (je ne vise personne, allumez le feu d'un camp) !

"Katamari on the Swing !!!"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire