Approchez donc Messieurs Dames, et venez passer un peu de bon temps !

La Minute Critique de Martin Wantiez, l'Instant Rétro, Si Vous Aimez, Has The Milk Gone Bad ?...
Tout cela, c'est ici, et nulle part ailleurs !

Et n'oubliez pas: "Don't think, feel !"

vendredi 24 janvier 2014

L'Instant Rétro de Chopper: Ces jeux qui ne permettent pas de faire un article entier.

Bon, alors voila ce qu'il s'est passé:

Tout d'abord, après avoir fini Persona et ma critique, j'ai fortement remis en question ma capacité à rejouer à un jeu vidéo un jour. Après une semaine de réflexion, je me suis dit que le seul moyen de m'en remettre serait d'en refaire une partie.

Du coup, en attendant les deux semaines qui me séparent de la possibilité d'achat de la version Golden sur Vita, j'ai décidé de m'occuper un peu en écrivant mon nouvel Instant Rétro.

Le problème, c'est que j'avais pas d'idée de jeu, et que mon esprit était encore trop embrouillé pour faire un article vraiment intéressant...

Et c'est en me disant ça (et en testant deux trois jeux vraiment pas passionnants) que je me suis dit: "Mais mon p'tit gars, tu l'as ton sujet d'article ! Les jeux pas assez intéressants pour tenir un article entier !"

Alors voila. Du coup je le fais. Ah oui, et plus que une semaine avant P4 Golden.
Presque !


Ok d'ac, aujourd'hui donc, je vais vous présenter 5 jeux très rapidement. C'est pas forcément des jeux mauvais, c'est juste des jeux qui sont, soit trop vides, soit trop peu intéressants, soit qu'y m'ont fait arrêter au bout de 5 minutes. Allons-y !

Super Noah's Ark 3D (Super Nintendo)


Jeu très connu pour être passé dans un épisode du Angry Video Game Nerd, Super Noah's Ark 3D laisse franchement perplexe à son lancement.

Les premières minutes de jeu sont d'ailleurs assez hilarantes. On contrôle Noé qui doit parcourir son arche pour trouver les animaux qu'il a recueilli, devenus dingues, et leur donner à manger pour les calmer.

Le jeu est une sorte de clone de Doom, mais les monstres sanguinaires sont remplacés par des moutons et les balles par de la bouffe...
Et comme je l'ai dit, le jeu est absolument à mourir de rire au premier abord.

Des moutons nous attaquent en lançant d'énormes "BEEEEEH", les graphismes piquent les yeux, et on ne sait pas quoi faire...

Le problème, c'est que le jeu n'est pas mauvais... Il est même plutôt pas mal...
Il fait bien son boulot de clone générique, et même si les graphismes en fausse 3D font fondre les yeux, et que l'homme qui a pensé que mettre des portes automatiques en fer dans l'arche en bois de Noé doit être fou, il n'est pas si mal...

Pas génial, mais pas si mal... Next.

Disney's Ariel: The Little Mermaid (Megadrive)


Ah, cool, un jeu Disney, à l'époque ils savaient confier leurs licences à des gens talentueux... Pas vrai ? Oh... Je vois...

Vous vous rappelez de Echo the Dolphin sur Megadrive ? C'était bien hein, joli, calme, reposant, agréable à jouer... Eh bien La Petite Sirène sur la même console, c'est un peu Echo the Dolphin, mais en pas bien.

Enfin pas bien... Pas extra quoi... Le gameplay est très similaire, à ça près qu'on a le sentiment de contrôler un bloc de béton, super lent à démarrer, et impossible à faire tourner.

Sinon, que dire... A part que les ennemis vous stalkent, que je suis tombé sur un magasin sans le faire exprès, et que le jeu est assez inintéressant...

Ah si, je sais ! Allez sur ce lien, voooila, vous occupez pas de la vidéo, écoutez juste la musique... Vous les entendez les POING ? VOUS LES ENTENDEZ CES POING ?!? CES ******* DE SONS QUI FONT POING !!!

Je crois ne jamais avoir entendu de pire musique de ma vie... Même pour de la Megadrive c'est horrible... J'ai, très franchement, dû arrêter au bout de 10 minutes de jeu parce que j'avais mal aux oreilles...

Je vais les attaquer pour tentative de meurtre auditif.

Monopoly (Master System)


Mazette...

Le Monopoly, le jeu le dangereux du monde ! (Si si, j'vous jure, ça finit toujours mal !)

Que dire alors... Bah rien, c'est du Monopoly quoi.

Bon ok, je dois avouer avoir eu du mal à programmer la partie... J'ai mis deux joueurs au lieu d'un, et j'ai mis 7 IA en plus de ça... Faut dire que quand on me dit "Use D-Button to Select", "B1 to Enter" et "B2 to Begin", bah moi, en tout bon joueur de la génération N64 qui se respecte, je comprends rien, et je fais n'importe quoi...

Donc voila, après avoir passé 5 minutes à voir les 9 joueurs lancer leurs dés pour décider qui commence, et en voyant le menu de jeu bizarrement conçu, le tout accompagné d'une musique assez lourdingue (spéciale dédicace à la musique du menu, une autre torture pour les tympans), je me suis dit que c'était pas la peine d'aller plus loin...

Franchement, si vous voulez VRAIMENT jouer au Monopoly, jouez sur plateau...
Pas à la version MS lente et chiante...

The Lawnmower Man (Mega-CD)


Mouhahaha ! Alors là, j'imagine que pas mal de gens ont dû tiquer devant leur écran en lisant le mot "Mega-CD" !

Le support CD de la Megadrive est réputé pour être une abomination vidéoludique, et ce jeu, tout aussi connu pour être une daube infâme, confirme que cette... Chose... N'aurait sûrement jamais dû sortir... Bref.

En cherchant un jeu bien perrave, je suis tombé sur ça. Moi, inconscient que j'étais, j'me suis dit "Oh, cool, un mauvais jeu adapté d'un film chroniqué dans Crossed, c'est cool !".
Si je m'étais attendu à ce que ça soit à ce point mauvais, j'aurais fermé ma gueule, et je serais sorti prendre l'air.

Je lance donc le jeu, j'arrive sur le menu, j’appuie sur Start, cinématique, écran noir, cinématique, et... Retour au menu. Ok. Très bien.

Ce que je n'avais pas compris avant d'arriver à la fin de la deuxième cinématique (qui se trouvait donc être un Game Over de 1 minute 30...), c'est que The Lawnmower Man est un jeu dans le même style que Dragon's Lair. La cinématique avance, et il faut appuyer sur les boutons indiqués au bon moment, sinon, Game Over...

Mais bon, vous pouvez pas m'en vouloir d'avoir mal compris, les flèches indiquant le bouton à presser étaient vertes sur fond vert, et j'ai passé deux fois la première interaction sans appuyer sur rien... Et j'arrive pas à passer la deuxième parce que le jeu refuse de prendre en compte ce que je fais...

Ouais bon ok le jeu est cassé, la suite.

The Three Stooges (NES)

(C'est de l'art mes amis.)

Bon là je triche, parce que je savais à moitié à quoi m'attendre... Mais quand même...

Les Trois Stooges (en français) sont un groupe d’humoristes américains des années 50/60/dans ces eaux-là ultra connu là-bas... Et donc, qu'attendre d'un jeu adaptée de gars qui se balancent des tartes dans la gueule ?

Je sais pas trop par où commencer là... Donc... Le jeu se lance, et on est directement envoyé dans le jeu.
Qu'est-ce qu'on est sensé faire ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi l'eau ça mouille Papa ? A toutes ses questions, on nous répond: "Je sais pas, et je m'en fous..."

Bref, le jeu se lance, et une sorte de... Roulette... S'active... Toute seule...
Oui bon en gros on nous choisit un mini-jeu au hasard et ta bouche c'est magique.
On comprend donc que les Trois Stooges doivent faire des petits boulots pour gagner un peu d'argent...

Vous l'aurez compris, une excuse pour nous faire jouer à des jeux à la con. Lors de ma partie, on m'a directement envoyé sur une bataille de tartes à la crème... Voila donc à quoi s'attendre...

Et c'est là que j'ai vraiment pas compris. Il faut envoyer des tartes sur "l'équipe" adverse, et esquiver les leurs.
On contrôle les trois personnages en même temps, et pour en sélectionner un, il faut maintenir une des flèches directionnelle...

Comment j'évite les tartes ? Je n'en sais rien... Du coup j'ai décidé d'appuyer sur tous les boutons pour voir.

Et j'ai perdu. Que... Quoi ? Ah bah non, visiblement, j'ai gagné... Après ça, le jeu m'a proposé un quiz sur l'univers des Trois Stooges...

Pareil, il faut maintenir une touche pour choisir une réponse... La vache... C'est carrément pas clair leur truc ! Ah tiens, j'ai répondu au pif, et j'ai répondu bon à une question, 200 $ dans la poche. Hum.

Bon allez, pour faire court, j'ai arrêté juste après le troisième mini-jeu, sélectionné au hasard je rappelle, qui était... Le lancer de tartes... Encore... Ouais...
Bref, J'ai encore une fois rien compris, j'ai encore une fois gagné, et j'ai décidé que ça irait bien comme ça !


Bon bah... Voila voila... 5 jeux que je n'aurais pas pu chroniquer comme il se doit... Et on voit pourquoi.

A part Super Noah's Ark et peut-être le Monopoly, on a affaire à des jeux que j'ai non seulement trouvé pas terribles, voire mauvais (C'est toi que je regarde The Lawnmower Man, espèce d'abomination CD !), mais qui surtout, m'ont laissé tellement froids et qui me paraissaient tellement vides que je n'ai pas eu envie de continuer...

Alors après, peut-être bien que The Three Stooges et The Lawnmower Man deviennent des chefs-d’œuvre absolus de l'action-aventure après la première demie-heure de jeu (ha ha, non.), et si ça se trouve, j'aurais dû me payer une opération des oreilles pour continuer The Little Mermaid...

Mais franchement ça m'étonnerait. Alors voila, cet Instant Rétro est terminé !

Ne vous inquiétez pas, je vais revenir sur une bonne vieille critique classique ! Et la critique d'un bon jeu en plus ! Un très bon jeu même ! Encore un...
Attendez un peu, vous allez bientôt en voir du mauvais... Hé hé...

Allez, retournez jouer à Aladdin sur vos SNES et vos Megadrive, ça c'est de la bonne adaptation Disney !

Et n'oubliez pas, le passé, c'est bien, mais le présent, ça l'est aussi !



Et OUI, j'ai planqué des liens partout !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire