Approchez donc Messieurs Dames, et venez passer un peu de bon temps !

La Minute Critique de Martin Wantiez, l'Instant Rétro, Si Vous Aimez, Has The Milk Gone Bad ?...
Tout cela, c'est ici, et nulle part ailleurs !

Et n'oubliez pas: "Don't think, feel !"

vendredi 5 avril 2013

"La Minute Critique de Chopper le Banni" critique #33: "Sonic & All-Stars Racing Transformed" (2012; PS3, Xbox 360, WII U, Windows, PSVita, 3DS; SEGA, Sumo Digital; PEGI 7+

Ah, que ça fait du bien de réécrire ! Quel plaisir de refaire une cri... Quoi ? Me regardez pas comme ça !

Bon, d'accord, je m'excuse de la longue attente depuis la dernière critique sur Fire Emblem, et aussi d'avoir fait péter la semaine dernière (une histoire de projet en rapport direct avec le blog), mais pour me faire pardonner, que diriez-vous d'une petite partie de Sonic Racing ?

Sonic Racing ? Bah, c'est Mario Kart, mais en mieux... Enfin, non, pas tout à fait... Arf, laissez moi vous expliquer !


 "Sonic & All-Stars Racing Transformed Limited Edition, record du titre le plus long !"

Avant de commencer, trois choses: Tout d'abord, comme vous le voyez, le titre du jeu est extrêmement long, donc, pour les besoins de la critique, j'abrègerais par Sonic Racing, c'est plus simple !

Ensuite, le fait de mettre l'édition limitée en jaquette est un fait-exprès, déjà parce que je trouve ça sacrément classe (le rouge et le brillant de la couv' pètent), et ensuite parce qu'elle a l'air d'être assez facile à trouver. J'en ai eu une en achetant le jeu un mois après sa sortie et en le prenant au hasard dans le rayon, donc si vous tombez dessus, ça vaut le coup !

Et enfin, vu que nous avons affaire à un jeu Sonic, je tiens à vous faire savoir qu'il n'y aura plus de débordements comme lors de la critique de Sonic et le Chevalier Noir (vous savez, la critique où je me suis tellement énervé que la moitié des images ont sauté), ce jour là, je n'avais pas le recul nécessaire et, finalement... Je trouve ce jeu toujours aussi nul. Mais pas au point de le traiter de tous les noms (si vous voulez rire un coup, allez lire la critique, résultat garanti, en tout cas ça marche sur moi) !

Bref, voyez comme je maitrise le remplissage face à un jeu sans scénario, mais pas n'importe quel jeu, et oui, car comme je l'ai dit dans l'intro, ce Mario Kart-Like est sûrement l'un des meilleurs !

Voyons ce qu'il a dans le ventre...

Oui, cette critique s'annonce énorme !

"Un Mario Kart-Like, mais pas vraiment..."

Le Mario Kart-Like est un genre étonnant... Étonnant car il nous offre des jeux parfois géniaux (Crash Team Racing), et d'autres parfois... moins (Sonic Drift, Sonic R)...

Oui, j'ai cité deux Sonic, deux Sonic sortis l'un sur Game Gear, l'autre sur Saturn, et c'était franchement pas terrible. Le premier était vide et sans saveur, et le deuxième avait un gameplay glissant, et pas du tout adapté à un jeu de course, ni à un jeu tout court remarquez (Sonic R a été critiqué par le Joueur du Grenier dans sa vidéo "De la 2D à la 3D", allez voir, ce jeu est hallucinant !).

C'est donc avec prudence que j'ai joué au premier Sonic & All-Stars Racing, qui n'était pas mal du tout, mais qui manquait légèrement d'ambition...
Et dans ce deuxième opus, tous les gros défauts qu'on pouvait reprocher à son aîné ont été corrigés ! 
Plus beau, plus fluide, plus fun, en gros, tout est plus dans ce Sonic !

Le jeu reprend donc les bases du premier Sonic Racing et des autres jeux du genre: Arriver premier par tous les moyens.

Ce que j'entends par "Par tous les moyens", c'est aller le plus vite possible bien sûr, mais aussi utiliser des objets, des raccourcis, et tout ce qui peut nous tomber sous la main pour se débarrasser de ses adversaires et grappiller des places jusqu'à la ligne d'arrivée !

Ça sonne comme du Mario Kart, bien entendu, mais là où Sonic Racing se différencie de son mentor (appelons-le comme ça), c'est au niveau du style même du jeu.

Car, en plus de la très nette dimension fun héritée des Mario, SEGA a rajouté une touche jeu de voiture pur et dur là où le plombier moustachu se limite à du kart, et bien... Pur et dur (j'ai pas trouvé autre chose, faut dire que ce terme est plutôt pratique).

On trouve donc des sensations de vitesse assez grisantes et des contrôles plus "réalistes" (en particulier au niveau des dérapages, des virages, etc...) qu'on ne retrouve pas chez Mario... Je ne dis surtout pas que c'est mieux ou moins bien, c'est juste un style différent qui s'éloigne largement du simple Mario Kart-Like, et je peux vous dire que ça fait un bien fou !

On ressent la vitesse rien qu'avec cette image... Alors imaginez en jeu !

"Terre, mer et air: Trois façons de jouer, trois façons de s'éclater !"

En plus de cette forte différence avec la référence Mario, Sonic Racing propose quelque chose d'inédits: Les transformations !

Oui oui, c'est inédit ! Dans Mario Kart 7, on se contentait de planer dans les airs ou de couler pour rouler au fond de l'eau, là, on se transforme véritablement en bateau ou en avion, et la façon de jouer se transforme aussi !

Car si il faut déjà se faire au gameplay rapide et plus "réaliste" du jeu, il faut aussi s'habituer à la maniabilité de chaque transformation, l'avion étant très rapide, et le bateau très lourd !

Sans compter que chaque personnage possède une voiture unique, chacune ayant une maniabilité différente. 
Il faut donc se ré-réhabituer à chaque transformation, puisque qu'une voiture plus lourde aura souvent un avion plus lourd !

Heureusement, de nombreuses modifications comme la modif' Vitesse, ou la modif' Maniabilité sont à débloquer en faisant monter un personnage de niveau, pour cela il faut bien entendu gagner de l'expérience, expérience qu'on gagne dans tous les modes, à la fin d'une course. Les dites modifications changent beaucoup les capacités d'une voiture et peuvent vraiment changer la donne, à vous de trouver la combinaison perso/modif qui vous convient ! 

La maniabilité changeante rajoute une petite touche bienvenue de difficulté à ce jeu de course déjà plutôt corsé...
Car les trois niveaux de difficulté proposés (facile, normal et difficile) changent vraiment la rapidité des voitures et surtout, la force des ordinateurs.

Autant on arrive souvent premier avec une bonne longueur d'avance quand on est habitué au jeu en facile, autant il est plus dur de se maintenir dans le trio de tête en normal, alors qu'en difficile, il faut vraiment se battre pour atteindre le podium !
La difficulté mal dosée est souvent un problème dans ce genre de jeu, mais ici, on peut dire que SEGA a bien joué son coup !

Techniquement, le jeu est quasiment irréprochable, les décors sont magnifiques, les effets de lumière sublimes, et aucun bug de texture n'est à signaler !

On regrette seulement les visages figés des personnages, et quelques bugs de collision, mais pas de quoi gâcher la fête !

Enfin, vous en aurez pour votre argent, car le jeu propose un contenu très conséquent ! 
En plus des Courses Simples et des Grand Prix, le jeu propose un mode Tour Mondial, mode offrant la possibilité de gagner des étoiles (une étoile par niveau de difficulté) en jouant à plusieurs défis comme la Course Bataille, ou l'Attaque Trafic, en passant par la Poursuite, la Course Turbo et le Versus !

Le mode multi propose bien entendu les Courses Simples, mais aussi les modes Arène Bataille, Capture le Chaos, tout en récupérant les modes Course Turbo et Course Bataille. 
Sachez aussi qu'on peut jouer à plusieurs dans TOUS les modes du jeu (oui oui, même dans Tour Mondial !) excepté dans le mode Chrono (qui ne s'accorde pas bien au mode multi, avouons-le), et que le niveau d'un personnage augmente même si il n'est pas contrôlé par le joueur 1 (et encore une fois, dans tous les modes de jeu) !

Je rajoute ça dans la liste des bonnes idées !

Comptez aussi le mode en ligne jouable jusqu'à 10 qui propose le même contenu que le multi en local, les personnages et modifs consoles à débloquer dans Tour Mondial qui vont souvent vous demander un grand nombre d'étoiles (et du coup beaucoup de patience), ainsi que les habituels trophées/succès sur Xbox, PS3 et Steam pour vous scotcher devant cet excellent jeu pendant au moins un bon mois, si ce n'est plus, en sachant que tout comme un Mario Kart, vous y reviendrez régulièrement pendant les soirées entre amis !

Et tout ça pour seulement 40 petits euros, un prix très abordable comparé aux autres jeux actuels qui sont souvent entre 60 et 70 euros. Ça fait quand même une grosse différence !

Ouah, ça m'impressionne toujours quand j'écris des pavés ! Mais il y a tellement à dire sur ce jeu que seul tant de texte peut démontrer toutes ses qualités !

Mais pour tout voir en détail, achetez le jeu, vous verrez bien que je ne vous ai pas menti sur la marchandise !

Hey ! Moi aussi j'veux jouer avec la Team Fortress ! Comment ça c'est une exclue PC ? Et comment ça les persos de Football Manager et Shinobi le sont aussi ? Grmblgrlbmgmrlbr...

Bilan:

Graphismes: 5 sur 5: Je ne peux pas m'empêcher de mettre 5 à ce critère, techniquement presque parfait, très beau, ce Sonic Racing est un médicament pour les yeux qui rendrait la vue à un aveugle !
Et ce ne sont pas les visages statiques des personnages qui vont changer ma note !

Gameplay: 4 sur 5: Cette fois, je suis un peu moins indulgent, car même si le gameplay est excellent, quelques bugs de collision et quelques événements inexpliqués comme les abeilles qu'on traverse parfois, ou les voitures qui se retournent lors de certaines collisions (on n'a qu'à dire que ça fait réaliste) sont encore perceptibles. 
Mais je le répète, pas de quoi gâcher la fête !

Musique: 4 sur 5: Évidemment, impossible de parler du scénario, mais il reste toujours les musiques de très grande qualité, entre les remix des musiques des classiques SEGA (je suis encore plus amoureux du thème de Golden Axe maintenant), et les originales, dont le thème principal finalement plutôt accrocheur !
L'ambiance sonore est plutôt réussie malgré un commentateur vite insupportable dont on coupera rapidement le sifflet ! Mais SEGA devait s'en douter et a rajouté une petite blague quand on baisse la voix du commentateur ! A vous de découvrir ce que c'est !

Durée de vie: 5 sur 5: Un des plus gros arguments du jeu !
Avec son contenu plus que conséquent, son mode Tour Mondial accrocheur, et son multijoueur qui n'a rien à envier aux meilleurs (Mario Kart en tête), vous aller rester un bon bout de temps scotché devant votre télévision, tout seul, ou à plusieurs !

Total: 18 sur 20:

SEGA nous a habitué à bien pire ces dernières années, avec en particulier des Sonic pas très inspirés et des licences qui s’essoufflent, voire qui ne perdurent jamais (Kof kof, Shenmue)...

Mais avec ce Sonic & All-Stars Racing Transformed, ils rendent un bel hommage à cette joyeuse bande de héros qui ne demandent qu'à être aimés comme au temps de la Megadrive et de la Dreamcast, voire de la Master System pour certains, le tout accompagné de quelques guests bien sympathiques (même si Danica Patrick me laisse encore perplexe) !

Mais c'est surtout en cassant la comparaison avec Mario Kart et en se débarrassant de l'image de simple clone qu'il aurait pu avoir que le jeu se démarque de la concurrence et se fait une place bien au chaud dans le genre du jeu de course, et non dans le simple "Like" !
Et rien que pour ça, je dis bravo aux développeurs, car il n'est jamais facile de se séparer de cette image !

Bref, nous avons ici un excellent jeu qui a corrigé une grande partie des erreurs de son aîné, ni mieux, ni moins bon qu'un Mario Kart, un jeu tout simplement différent, tout aussi réussi, et qui, je l'espère, restera à jamais dans les anales...


Les Plus:
- Un gameplay aux petits oignons.
- Des décors et des lumières de toute beauté.
- Des musiques de qualité.
- Une bonne difficulté bien dosée.
- A la fois technique et accessible.
- Les circuits qui changent au fur et à mesure de la course.
- Les transformations qui changent vraiment la façon de jouer.
- Pas très cher par rapport à la majorité des jeux actuels.
- Le remix du thème de Golden Axe, encore et toujours !
- Et tellement, tellement d'autres choses...

Les Moins:
- Les visages très statiques (et qu'on voit surtout bien à la fin des courses).
- Quelques bugs de collision.
- Ce fichu commentateur qui ouvre la bouche à chaque action dans la partie.
- On se perd parfois un peu dans les circuits un poil plus graphiques.
- Quelques personnages présents dans le premier opus remplacés dans celui-ci.

SEGA, c'est plus fort que toi !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire